Engagement de la Fondation Roger Federer

Depuis 2010, la Fondation Roger Federer entretient un partenariat avec l’organisation sud-africaine READ. Fin 2015 commençait déjà la troisième phase du programme de promotion de l’enseignement précoce « Growing to READ », lequel remporte un franc succès, dans le district de Giyani de la province de Limpopo. L’objectif de cette initiative est de permettre aux enfants des régions rurales d’Afrique du Sud d’accéder à un enseignement préscolaire de qualité, d’autant plus que l’école préscolaire n’est pas obligatoire en Afrique du Sud. Depuis le début de la collaboration, le programme a d’ores et déjà montré ses effets dans 40 écoles préscolaires. Cela ayant été confirmé par une évaluation externe.

Les évaluateurs ont reconnu la pertinence de l’approche suivie et ajouté que celle-ci était absolument nécessaire. L’étude d’impact, les observations et les interviews ont mis en évidence que les enfants qui ont passé deux ans dans l’une de nos écoles préscolaires, étaient mieux développés que les enfants issus d’autres écoles préscolaires. La force du programme réside dans le fait que l’intervention a lieu directement dans les écoles préscolaires elles-mêmes et également au niveau des éducatrices. Le personnel enseignant a montré une haute compétence et de bonnes aptitudes, et l’évaluation a pu prouver que toutes les éducatrices des écoles préscolaires utilisaient plus ou moins la méthodologie READ. Les modifications apportées, surtout au niveau du planning des cours, du changement de thèmes ou de l’évaluation des enfants, étaient exemplaires, en particulier lorsque l’on pense qu’avant l’intervention, aucune pratique pédagogique n’était vraiment mise en place. Les équipes ont très bien travaillé ensemble et les collègues ont tous sans exception, et en collaboration avec la direction, amélioré de manière substantielle les infrastructures, les aires de jeux et le matériel de jeux, et ce indépendamment de Read. 

 Même au niveau de l’investissement des parents, des résultats significatifs ont pu être dressés. Les parents montrent aujourd’hui une certaine responsabilité à l’égard de leurs enfants concernant l’enseignement précoce et les encouragent activement également à la maison. Le besoin d’amélioration réside cependant dans la collaboration avec les communes et l’administration du district. Une autre difficulté soulevée est celle des frais de transport des éducatrices d’école préscolaire pour les formations ainsi que le matériel didactique qui n’est disponible qu’en anglais.

En raison des résultats prometteurs, le Conseil de fondation a donné son accord pour la troisième phase du programme pour une durée de deux ans supplémentaires et augmenté l’investissement dans l’enseignement précoce en Afrique du Sud pour un total de 1 370 000 CHF. 45 nouvelles écoles préscolaires doivent bénéficier de cette initiative. De plus, un centre d’apprentissage et d’activités doit être érigé à proximité des écoles préscolaires. Les objectifs visés pour ces 45 écoles préscolaires sont:

  • Une augmentation de 10% de la performance des enfants (READ learner assessment tool)
  • Une amélioration de 40% de la qualité de l’enseignement dans le domaine du langage pour les élèves d’école préscolaire
  • Au moins 80% du contenu de la formation doit être mis en place par les éducatrices d’école préscolaire
  • 80% des éducatrices d’école préscolaire doivent intégrer efficacement dans leurs cours le matériel pédagogique et de jeu
  • Effectuer régulièrement des réunions d’échange entre les écoles préscolaires et les écoles primaires attenantes
  • Réussir l’intégration d’au moins deux nouveaux acteurs dans l’environnement des écoles préscolaires afin de créer de nouvelles synergies

Les objectifs visés pour le centre d’apprentissage et d’activités sont:

  • Une augmentation de 10% des performances des enfants dans les compétences relevant du domaine du langage (tests de langage et de lecture)
  • Apprendre à 50% des parents comment concevoir à la maison un environnement adapté aux enfants et stimulant pour l’apprentissage (questionnaire)
  • 80% des éducatrices d’école préscolaire doivent mettre en place le nouveau programme scolaire
  • 10% des éducatrices d’école préscolaire doivent devenir des mentors pour les autres enseignantes et les accompagner de manière régulière
  • 90% des éducatrices d’école préscolaire doivent former un groupe de travail professionnel dans lequel elles échangeront régulièrement à propos de leur travail

Notre partenaire d'implémenation READ

Le READ Educational Trust est une organisation non-gouvernementale, qui travaille dans les écoles rurales et urbaines en Afrique du Sud. READ permet le perfectionnement des enseignants et met du matériel à disposition des écoles. Les enseignants sont formés pour savoir comment utiliser les méthodes d’alphabétisation. READ forme en outre du personnel de soins dans le cadre du programme en faveur d'un développement infantile et met à disposition des jeux pédagogiques. Le projet READ s'est constamment amélioré depuis sa création en 1979. Le premier projet READ fut d’équiper de bibliothèques des écoles de Soweto. De nos jours, READ travaille en étroite collaboration avec le département de l'éducation, des donateurs privés et les écoles, pour endiguer la crise dans le secteur de l'éducation en Afrique du Sud.

www.read.co.za

Carte

Faits Afrique du Sud

Population
12 Mio
Enseignement obligatoire
6-13 years
Taux de scolarité
52%
Taux d’analphabétisation
10%
Alimentation
17% moins que 5 ans sont sous-alimentés

Galerie Photos