Engagement de la Fondation Roger Federer

Depuis 2010, la Fondation Roger Federer travaille en collaboration avec Read à mettre en place une initiative d’enseignement précoce dans les zones rurales d’Afrique du Sud (voir page relative au programme). En 2013, un programme complémentaire a débuté dans les écoles primaires qui se situent à proximité des écoles préscolaires. L’initiative se concentre sur l’amélioration des compétences d’apprentissage concernant le langage, la lecture et l’écriture mais aussi la communication. Jusqu’à aujourd’hui, le Conseil de fondation a accordé un budget total de 1 250 000 CHF pour ce programme, lequel en est déjà à sa deuxième phase. Pour chaque phase, trente écoles prennent part au programme. Les objectifs du programme sont:

  • Augmenter les compétences en lecture des élèves de 10% aux évaluations.
  • 80% des professeurs doivent atteindre un niveau de qualification plus élevé.
  • 100% des professeurs doivent donner quotidiennement aux élèves une tâche d’écriture globale et demandant de la qualité.
  • Les professeurs doivent augmenter leurs connaissances pédagogiques et mettre celles-ci en place régulièrement dans leurs cours de langage.
  • Dans toutes les écoles primaires, des groupes de travail doivent être constitués au sein desquels les professeurs échangent et débattent en équipe sur la mise en place du programme concernant les compétences en langage. Une attention particulière est portée à la compréhension des sciences naturelles.
  • Les éducatrices des écoles préscolaires voisines sont chargées de donner des cours d’introduction à la lecture et à l’écriture.
  • Les directeurs d’écoles et les directeurs de départements sont chargés de soutenir le programme concernant les compétences en langage en organisant du mentorat.

Après la première phase de mise en place du programme, les forces et faiblesses sont identifiées au moyen d’une évaluation afin d’améliorer l’approche lors de la deuxième phase. Les conclusions en étaient les suivantes :

  • Le programme répond dans son ensemble aux besoins du système d’éducation sud-africain et a été jugé très pertinent par tous les participants. En effet, la qualité des cours de langage est et reste un défi. Tous les enseignants et responsables départementaux interviewés confirment qu’ils avaient besoin d’amélioration. 
  • Tous les participants reconnaissent que l’intervention a eu des effets pertinents. Les enseignants ont confirmé que leurs élèves avaient de meilleures compétences dans le domaine du langage et étaient davantage motivés à lire et écrire en anglais.
  • L’une des forces du programme est qu’il agit de manière complémentaire à ce que propose le gouvernement. Dans les universités, les professeurs apprennent ce qu’ils doivent enseigner. Avec Read, ils apprennent comment le faire. Les enseignants ont déclaré que la formation les avait rendu plus compétents et plus sûrs d’eux.
  • Les observations montrent que les salles de classe sont aujourd’hui mieux adaptées aux enfants et plus stimulantes pour l’apprentissage. Les professeurs ont également apporté de manière déterminante des améliorations au matériel didactique.
  • Cependant, il manque encore au programme des indicateurs clairs qui rendraient les changements atteints plus concrets et mesurables par les professeurs.
  • Pour préserver la durabilité de l’intervention, Read Leaders a désigné des professeurs qui soutiennent leurs collègues en tant que mentors. Cette approche est une grande réussite dans certaines écoles, mais elle n’a pas encore été mise en place dans toutes les écoles. De plus, les communes aussi devraient être intégrées dans le programme.L’intégration de la direction des écoles et des comités d’école s’est révélée une bonne chose, cependant, la collaboration et le mentorat doivent encore être renforcés.

Notre partenaire d'implémentation READ

Le READ Educational Trust est une organisation non-gouvernementale, qui travaille dans les écoles rurales et urbaines en Afrique du Sud. READ permet le perfectionnement des enseignants et met du matériel à disposition des écoles. Les enseignants sont formés pour savoir comment utiliser les méthodes d’alphabétisation et quelles possibilités existent pour les intégrer à l’éducation. READ forme en outre du personnel de soins dans le cadre du programme en faveur d'un développement infantile et met à disposition des jeux pédagogiques. Le projet READ s'est constamment amélioré depuis sa création en 1979. Le premier projet READ fut d’équiper de bibliothèques des écoles de Soweto. De nos jours, READ travaille en étroite collaboration avec le département de l'éducation, des donateurs privés et les écoles, pour endiguer la crise dans le secteur de l'éducation en Afrique du Sud.

www.read.co.za

Carte

Faits Afrique du Sud

Population
12 Mio
Enseignement obligatoire
6-13 years
Taux de scolarité
52%
Taux d’analphabétisation
10%
Alimentation
17% moins que 5 ans sont sous-alimentés

Galerie Photo