Engagement de la Fondation Roger Federer

La Fondation Roger Federer soutient le programme d’intervention précoce ping:pong de l’association a:primo pour les enfants défavorisés en Suisse. La nouvelle offre innovante renforce l’importante transition vers la maternelle grâce à des réunions de parents à l’aide d’un coach. Les parents socialement défavorisés reçoivent des idées et des connaissances sur la façon de soutenir leurs enfants de manière ludique à la maison et de les aider activement dans leur éducation. Ils apprennent à connaître le système éducatif local et l’esprit de confiance dans l’institution éducative est renforcé. ping:pong construit un pont entre les mondes dans lesquels l’enfant vit. Les parents et experts travaillent main dans la main pour s’assurer que l’enfant ait un bon départ dans le système éducatif formel et pour donner aux enfants de familles peu instruites une chance équitable d’éducation et de participation sociale.

Le soutien de la Fondation Roger Federer, d’un montant de CHF 235 000, vise à créer 26 nouveaux sites ping:pong. Au moins 50% des nouveaux sites seront recrutés en Suisse romande et au Tessin. Les communes devraient participer à hauteur de 60 %. ping:pong est un service de prévention secondaire. Cela signifie que l’offre est proposée dans des quartiers à problèmes. Le programme est ouvert à toutes les familles, mais l’objectif est d’encourager en particulier les familles socialement défavorisées à participer. Les objectifs d’impact du ping:pong se situent à trois niveaux différents.

  • Au niveau de l’enfant : Au cours des réunions de parents, les parents reçoivent des suggestions pour jouer et apprendre, qu’ils peuvent mettre en œuvre avec l’enfant à la maison. L’environnement d’apprentissage de l’enfant est stimulé et enrichi pour que l’enfant puisse apprendre par le jeu et la recherche. Un environnement plus stimulant et une meilleure interaction entre l’école et les parents permettent aux enfants de se sentir en sécurité et de mieux maîtriser le parcours éducatif formel.
  • Au niveau des parents : Les compétences parentales sont soutenues. L’esprit de confiance des parents dans le système scolaire est renforcé. Lors des réunions de parents, les parents sont familiarisés avec un comportement propice au développement et entrent en contact avec d’autres parents. La transparence et les contacts les rassurent.
  • Au niveau de la maternelle : L’enseignant s’adresse en particulier aux familles socialement défavorisées avant même de l’entrée à la maternelle et peut commencer ainsi très tôt à instaurer la confiance et à jeter les bases d’une bonne coopération avec les parents. Il élargit ses connaissances et son expérience dans le domaine de l’éducation des parents.

Notre partenaire d'implémentation a:primo

L’association a:primo vise à apporter un soutien gracieux et durable à la promotion précoce des enfants d’âge préscolaire socialement défavorisés en Suisse et dans la Principauté du Liechtenstein. La raison de la fondation de l’association en 2006 était l’introduction du programme de promotion néerlandais « Opstapje » en Suisse. Les familles économiquement et socialement défavorisées n’ont souvent pas les compétences et les ressources nécessaires pour fournir à leurs enfants les conditions de base nécessaires à une participation réussie au système éducatif. C’est là qu’intervient Opstapje, (schrittweise). En 2010, a:primo a reçu le Jacobs Foundation’s Best Practice Award pour son approche innovante.

https://www.a-primo.ch/fr/offres/ping-pong/general

Carte

Faits Suisse

Population
8 Mio
Enseignement obligatoire
6-15 ans
Taux de scolarité
primaire et secondaire 99.5%
Taux d'analphabétisation fonctionelle
16%
Alimentation
0% moins que 5 ans sont sous-alimentés

Galerie Photo